1855 ANNEE DECISIVE

Avril 1836 ordonnance du roi Louis-Philippe pour son utilisation comme pénitencier militaire, les premiers prisonniers arrivent en avril 1836 [1]

Ferdinand de Lacombe, dans son ouvrage « Le Château de Saint Germain en Laye » [1] écrit :

« Dès 1853, on agita la suppression du pénitencier et on nomma une commission pour en étudier le déplacement. Le voyage de la reine d'Angleterre en France précipita le dénouement de la question. La reine ayant manifesté le désir de visiter le dernier asile de Jacques II, l'évacuation immédiate du château fut ordonnée et on transféra l'établissement à Alger. » [1]

Pour lire la suite, cliquer ici